Blog

Comment devenir instituteur au Canada lorsque l’on est Français ?

Vous êtes instituteur en France et vous aimez partager vos connaissances avec les écoliers, mais vous aimeriez aussi voir du pays, et le Canada fait partie de ces destinations auxquelles vous rêvez ? La bonne nouvelle, c’est qu’il vous est tout à fait possible de tout plaquer en France et de partir vivre et travailler au Canada, tout en gardant votre statut d’instituteur. Toutefois, une telle démarche ne se fait pas du jour au lendemain puisqu’il va d’abord falloir vous contraindre à quelques formalités administratives que nous allons vous expliquer au travers de ce guide. Ainsi, dans quelques instants, vous aurez toutes les connaissances nécessaires pour savoir si votre rêve d’émigrer au Canada est réalisable ou non.

Attention à effectuer vos démarches administratives dans l’ordre !

devenir instituteur au canadaPour devenir instituteur au Canada, deux solutions s’offriront à vous. Soit vous aurez déjà trouvé un employeur sur place, dans quel cas il est fort probable qu’il vous assiste dans ces différentes démarches (obtention du Visa, équivalence des diplômes, recherche d’un logement, etc). Cette solution est effectivement la plus simple, mais la moins fréquente. La seconde solution consistera donc à réaliser les démarches vous-même et donc, à vous rendre au Canada en tant que simple touriste dans un premier temps. Pour ce faire, il est impératif que vous réalisiez une demande de formulaire AVE (Autorisation de Voyage Electronique) sur Canada AVE site officiel.

Ensuite viendra le moment du départ, que vous pourrez envisager temporaire ou définitif, comme bon vous semble. Toutefois, si vous prévoyez d’y rester plusieurs semaines, n’hésitez pas à demander un visa touristique pour rester en conformité avec les règles de la Belle Province. N’oubliez pas non plus d’emporter avec vous tout document qui pourrait être utile à un potentiel futur employeur comme vos diplômes, votre contrat de travail actuel ou bien encore vos dernières fiches de paie. Ainsi, vous pourrez effectuer vos recherches d’emploi sereinement en mettant toutes les chances de votre côté de trouver un poste qui vous convient.

Le Canada, l’Eldorado des travailleurs Français !

Autant se le dire, décrocher un poste d’instituteur au Canada n’a vraiment rien de compliqué. Et pour cause, les commissions scolaires (les équivalents des académies scolaires en France), rivalisent d’ingéniosité pour intégrer des instituteurs Français à leurs équipes du fait que de plus en plus d’écoliers sont originaires de France. Il existe même des grandes villes qui feront tout leur possible pour que vous les préfériez aux villes voisines (Montréal et Toronto sont probablement les deux villes Canadiennes qui recherchent le plus de Français dans tous les secteurs).

Et c’est donc à ce moment que les choses deviennent intéressantes puisque, contrairement au système Français, lorsque vous serez au Canada, vous aurez le pouvoir. Vous pourrez effectivement choisir votre employeur et non l’inverse. Passez plusieurs entretiens d’embauche, rendez vous dans plusieurs établissements et jouez cartes sur table. Osez affirmer que vous prendrez une décision finale après avoir rencontré tous les employeurs. Et vous le constaterez, ces mêmes employeurs n’hésiteront pas à tout faire pour que vous les reteniez. Ils pourront prendre en charge votre déménagement, le paiement des différents documents administratifs ou même vous trouver un logement et le payer pendant plusieurs mois.

Laisser un commentaire